Skip to content

L’intérêt des acheteurs canadiens pour les véhicules électriques continue de prendre de l’ampleur, selon un rapport de CarGurus

Posted by Meg Bernazzani on août 2, 2022

Ce trimestre, CarGurus a publié les résultats de son enquête annuelle sur les opinions des propriétaires d’automobiles à l’égard des véhicules électriques (VE). C’est la deuxième année que l’enquête en ligne est menée et les résultats montrent que les VE demeurent un créneau très prometteur pour les concessionnaires, en particulier chez les jeunes acheteurs.

Lisez les principales conclusions de l’Enquête sur les véhicules électriques 2022 de CarGurus.

L’engouement pour les VE a augmenté depuis l’an dernier

Par rapport à 2021, de plus en plus de personnes affirment s’attendre à posséder un véhicule électrique au cours de la prochaine décennie. Les jeunes sont particulièrement enthousiastes à l’idée de posséder un véhicule électrique, puisque plus de deux propriétaires de voiture sur trois âgés de 18 à 29 ans prévoient d’en posséder un dans les dix prochaines années. Le public cible des VE s’élargit cependant, puisque les gains les plus importants par rapport à l’an dernier proviennent des acheteurs plus âgés.

Les incitatifs fiscaux et les bornes de recharge sont des arguments convaincants pour de nombreuses personnes

Il existe encore de nombreux obstacles qui empêchent les consommateurs de prendre le virage électrique. Les acheteurs insistent sur trois raisons qui pourraient les pousser à passer à l’électrique : s’ils bénéficiaient d’incitatifs fiscaux, s’il y avait davantage de bornes de recharge disponibles et si le coût était équivalent à celui des véhicules à moteur. D’ici là, les consommateurs estiment que bon nombre de leurs trajets potentiels semblent impossibles avec les installations de recharge actuelle et que les VE ne valent pas leur prix élevé.

Aux yeux des consommateurs, les véhicules hybrides ne sont pas aussi avantageux que les VE à long terme

Bien que la source de carburant d’appoint des hybrides offre une certaine tranquillité d’esprit aux consommateurs, la plupart d’entre eux considèrent que les hybrides ne sont pas intéressants à long terme. Plus de la moitié des consommateurs (54 %) se déclarent neutres quant à l’évolution globale des véhicules hybrides. De plus, l’adoption prévue des hybrides au cours de la prochaine décennie a diminué, passant de 54 % l’an dernier à seulement 42 % cette année.

Les consommateurs sont ouverts à différentes marques lorsqu’il s’agit d’acheter un VE

Bien que Tesla soit actuellement le leader du marché des VE, d’autres constructeurs, notamment Toyota et Honda, ont de bons filons à exploiter dans le marché des véhicules autres qu’à essence. Près de la moitié (47 %) des consommateurs interrogés déclarent qu’ils envisageraient d’acheter un VE de marque Tesla, suivi de Toyota (38 %) et de Honda (29 %). Toyota et Honda sont en tête de liste des consommateurs lorsqu’il s’agit d’acheter des véhicules hybrides, une catégorie pour laquelle Tesla ne leur fait pas concurrence.

Points à retenir

Si le marché des véhicules électriques peut sembler peu familier pour les concessionnaires, il est essentiel de l’investir dans les mois et les années à venir pour répondre à la demande à long terme et aux préférences changeantes des acheteurs.

Pour en savoir plus, téléchargez l’Enquête sur les véhicules électriques 2022 de CarGurus.

Topics: données sectorielles, VE, véhicules électriques